Chirurgie


Intervention chirurgicale, maitrise du risque anesthésique.

Avant l’anesthésie.
Il est important de réaliser un examen clinique pré-anesthésique préalable permettant d’identifier les facteurs connus pouvant augmenter le risque anesthésique (choix de la procédure de narcose adaptée au patient). Un bilan sanguin est souvent nécessaire pour des animaux âgés de plus de 5 ans. Un deuxième examen clinique rapide sera réalisé dans les instants qui précédent l’anesthésie.
Hors situation d’urgence, réaliser un jeûne pré-opératoire de 12 à 24 heures pour un animal âgé de plus de 12 semaines.

Pendant l’intervention.
Quel que soit le protocole de narcose, mettre en place systématiquement des moyens de prévention permettant de lutter contre:

  • l’hypothermie (mesures permettant de lutter contre le froid);
  • l’hypotension (pose systématique d’une voie veineuse permanente et perfusion intraveineuse);
  • le stress et la douleur (manipulations douces, protocole anesthésique équilibré, analgésie post-opératoire, lumière douce et absence de bruit).

Pour toute anesthésie ou sédation, disposer à proximité immédiate de l’animal d’un nécessaire d’intubation (sondes endotrachéales, laryngoscope); et d’oxygénation.
Intuber systématiquement les voies aériennes lors d’anesthésie excédant 15 minutes.

Après l’intervention.
Réaliser une surveillance jusqu’au réveil complet de l’animal : Au minimum, surveillance clinique des fonctions cardiaques et respiratoires. Réchauffer, traiter efficacement la douleur et laisser le patient au calme, sans bruit et dans la pénombre pendant la phase de réveil.

Classification ASA du risque anesthésique.
Stade ASA Description Risque
1 Animal en bonne santé. Minimal
2 Animal présentant une affection à répercussions générales mineures (fracture simple, infection locale, etc.). Faible
3 Animal présentant une affection à répercussions générales modérées (fièvre, dénutrition, obésité, déshydratation légère, cardiopathie compensée, etc.). Modéré
4 Animal présentant une affection à répercussions générales majeures (fièvre intense, sepsis, déshydratation, cardiopathie décompensée, état de choc compensé, etc.). Elevé
5 Animal moribond (état de choc décompensé, sepsis grave, urémie, etc.) Maximal
U Animal dont l’état clinique requiert une intervention urgente sans stabilisation préalable.


Le suivi anesthésique de l’animal est la clé de la réussite de toute procédure chirurgicale, qu’il s’agisse d’intervention superficielle ou de chirurgie invasive.